messe du 5 juillet 2020

CHANT D’ENTRÉE

PREMIÈRE LECTURE

« Voici ton roi qui vient à toi : il est pauvre » (Za 9, 9-10)

Lecture du livre du prophète Zacharie

Ainsi parle le Seigneur :
« Exulte de toutes tes forces, fille de Sion !
Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem !
Voici ton roi qui vient à toi :
il est juste et victorieux,
pauvre et monté sur un âne,
un ânon, le petit d’une ânesse.

Ce roi fera disparaître d’Éphraïm les chars de guerre,
et de Jérusalem les chevaux de combat ;
il brisera l’arc de guerre,
et il proclamera la paix aux nations.
Sa domination s’étendra d’une mer à l’autre,
et de l’Euphrate à l’autre bout du pays. »

    – Parole du Seigneur.

PSAUME

(Ps 144 (145), 1-2, 8-9, 10-11, 13cd-14)

R/ Mon Dieu, mon Roi,
je bénirai ton nom toujours et à jamais !  ou :  Alléluia !
 (Ps 144, 1)

Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi ;
je bénirai ton nom toujours et à jamais !
Chaque jour je te bénirai,
je louerai ton nom toujours et à jamais.

Le Seigneur est tendresse et pitié,
lent à la colère et plein d’amour.
La bonté du Seigneur est pour tous,
sa tendresse, pour toutes ses œuvres.

Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce
et que tes fidèles te bénissent !
Ils diront la gloire de ton règne,
ils parleront de tes exploits.

Le Seigneur est vrai en tout ce qu’il dit,
fidèle en tout ce qu’il fait.
Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent,
il redresse tous les accablés.

PSAUME CHANTE

DEUXIÈME LECTURE

« Si, par l’Esprit, vous tuez les agissements de l’homme pécheur, vous vivrez » (Rm 8, 9.11-13)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères,
    vous, vous n’êtes pas sous l’emprise de la chair,
mais sous celle de l’Esprit,
puisque l’Esprit de Dieu habite en vous.
Celui qui n’a pas l’Esprit du Christ
ne lui appartient pas.
    Mais si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts
habite en vous,
celui qui a ressuscité Jésus, le Christ, d’entre les morts
donnera aussi la vie à vos corps mortels
par son Esprit qui habite en vous.
    Ainsi donc, frères, nous avons une dette,
mais elle n’est pas envers la chair
pour devoir vivre selon la chair.
    Car si vous vivez selon la chair,
vous allez mourir ;
mais si, par l’Esprit,
vous tuez les agissements de l’homme pécheur,
vous vivrez.

    – Parole du Seigneur.

ÉVANGILE

« Je suis doux et humble de cœur » (Mt 11, 25-30)

Alléluia. Alléluia.
Tu es béni, Père,
Seigneur du ciel et de la terre,
tu as révélé aux tout-petits
les mystères du Royaume !
Alléluia. (cf. Mt 11, 25)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus prit la parole et dit :
« Père, Seigneur du ciel et de la terre,
je proclame ta louange :
ce que tu as caché aux sages et aux savants,
tu l’as révélé aux tout-petits.
    Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.
    Tout m’a été remis par mon Père ;
personne ne connaît le Fils, sinon le Père,
et personne ne connaît le Père, sinon le Fils,
et celui à qui le Fils veut le révéler.

    Venez à moi,
vous tous qui peinez sous le poids du fardeau,
et moi, je vous procurerai le repos.
    Prenez sur vous mon joug,
devenez mes disciples,
car je suis doux et humble de cœur,
et vous trouverez le repos pour votre âme.
    Oui, mon joug est facile à porter,
et mon fardeau, léger. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

MÉDITATION

Ce n’est pas facile de vivre une vie vraiment chrétienne, me dit-on parfois. Le Christ nous veut responsables de notre vie, et de celles d’autres personnes. Cela peut être lourd. Cela impose d’avoir la conscience toujours en éveil. D’être attentif aux autres. De se tenir à l’écoute. De se poser des questions avant de se décider. De faire passer les autres avant soi-même. De mener une vie droite.
C’est vrai, être chrétien, ce n’est pas faire n’importe quoi. Mais Jésus nous dit également que c’est vraiment à la portée de tout le monde, et que ceux qui y réussissent le mieux ne sont pas ceux qui ont étudié la Bible, la théologie, la philosophie ; ce sont au contraire les plus petits. Ils comprennent, eux, que connaître Dieu, ce n’est pas savoir des choses sur lui ; connaître Dieu, c’est le connaître comme père, et cela passe forcément par connaître celui qui est le Fils.
Être disciple du Christ, ce n’est pas non plus se créer des obligations impossibles à remplir, ni une avalanche de règles morales ou rituelles. « Mon joug est facile à porter, dit Jésus, et mon fardeau, léger. » L’unique joug que nous ayons à porter, c’est celui de l’amour, seul commandement digne d’être accompli. Tout autre joug ne fait que nous emplir d’une mauvaise culpabilité, qui nous rend finalement complices du mal.
Être disciple du Christ enfin, c’est accepter qu’on ait besoin d’aide lorsque la vie est trop lourde à porter. Lorsque la croix pèse trop. Lorsqu’on n’en peut plus du fardeau qui pèse sur nos épaules. C’est peut-être alors que l’on comprend la vraie place de Dieu dans nos vies. Il ne peut nous épargner aucun fardeau, aucune croix ; mais il est capable de rendre léger tout ce que nous portons avec difficulté.

Méditation Père Emmanuel Pic  https://rcf.fr/la-matinale/je-suis-doux-et-humble-de-coeur-mt-11-25-30

PRIÈRE

PRIÈRE POUR ALLÉGER LA TRISTESSE

Seigneur Jésus,

Écoute ma prière,

Écoute ma voix qui crie vers Toi.

Sois sensible à mes larmes

et à ma tristesse.

Mon âme est triste à en mourir,

Je me sens si mal,

je me sens si lourde

comme si je portais un poids trop lourd sur mes épaules,

Comme si ce poids enfonçait mes pieds dans le sol 

et m’empêchait d’avancer.

Quel est donc ce poids ?

Est-ce mon péché ?

Mon désarroi ?

Mon insatisfaction de ma vie, de moi-même ?

Peu importe.

Seigneur Jésus,

Je me tourne ce soir vers toi,

Pardonne-moi pour tous mes manquements.

Aide-moi !

Tu es le seul qui puisse enlever ce poids sur mes épaules,

Tu es le seul qui puisse rendre mon fardeau plus léger

ou me donner la force nécessaire pour que je puisse le porter

et continuer ma route.

Seigneur Jésus,

Aide-moi,

J’ai foi en Toi.

Amen 

https://hozana.org/publication/89880-priere-pour-alleger-la-tristesse

CHANT FINAL