messe du 26 juillet 2020

INTRODUCTION

Mardi 21 juillet peut être avez-vous laissé le roi Philippe ponctuer votre temps de famille.

Ce dimanche, coïncidence, le roi Salomon va s’adresser à son Dieu et lui faire une demande: il désire le discernement, l’art d’être attentif et de gouverner. Il a compris que le rôle de gouvernance qui est désormais le sien ne peut se faire sans l’appui du Seigneur et, il s’en remet à lui.

Plus que ce que désire habituellement l’être humain qui ne regarde pas bien loin, plus que l’abondance, que la victoire et que la longévité, Salomon préfère la sagesse. Il a compris la valeur de ce  véritable trésor comme le bienheureux acheteur du champ de l’évangile de ce jour.

On aura pu remarquer que pour cette année très particulière, le roi des belges a souligné la douceur et  la bienveillance, montrant les valeurs qui ont fait notre humanité durant cette période compliquée. On ose espérer que ce ne sont pas que des valeurs typiquement belges.

CHANT

PAROLES ICI

PREMIÈRE LECTURE

« Tu m’as demandé le discernement » (1 R 3, 5.7-12)

Lecture du premier livre des Rois

    En ces jours-là,
    à Gabaon, pendant la nuit,
le Seigneur apparut en songe à Salomon.
Dieu lui dit :
« Demande ce que je dois te donner. »
    Salomon répondit :
    « Ainsi donc, Seigneur mon Dieu,
c’est toi qui m’as fait roi, moi, ton serviteur,
à la place de David, mon père ;
or, je suis un tout jeune homme,
ne sachant comment se comporter,
    et me voilà au milieu du peuple que tu as élu ;
c’est un peuple nombreux,
si nombreux qu’on ne peut ni l’évaluer ni le compter.
    Donne à ton serviteur un cœur attentif
pour qu’il sache gouverner ton peuple
et discerner le bien et le mal ;
sans cela, comment gouverner ton peuple,
qui est si important ? »

    Cette demande de Salomon plut au Seigneur,
qui lui dit :
    « Puisque c’est cela que tu as demandé,
et non pas de longs jours,
ni la richesse,
ni la mort de tes ennemis,
mais puisque tu as demandé le discernement,
l’art d’être attentif et de gouverner,
    je fais ce que tu as demandé :
je te donne un cœur intelligent et sage,
tel que personne n’en a eu avant toi
et que personne n’en aura après toi. »

    – Parole du Seigneur.

PSAUME

(Ps 118 (119), 57.72, 76-77, 127-128, 129-130)

R/ De quel amour j’aime ta loi, Seigneur ! (Ps 118, 97a)

Mon partage, Seigneur, je l’ai dit,
c’est d’observer tes paroles.
Mon bonheur, c’est la loi de ta bouche,
plus qu’un monceau d’or ou d’argent.

Que j’aie pour consolation ton amour
selon tes promesses à ton serviteur !
Que vienne à moi ta tendresse, et je vivrai :
ta loi fait mon plaisir.

Aussi j’aime tes volontés,
plus que l’or le plus précieux.
Je me règle sur chacun de tes préceptes,
je hais tout chemin de mensonge.

Quelle merveille, tes exigences,
aussi mon âme les garde !
Déchiffrer ta parole illumine
et les simples comprennent.

DEUXIÈME LECTURE

« Il nous a destinés d’avance à être configurés à l’image de son Fils » (Rm 8, 28-30)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères,
    nous le savons,
quand les hommes aiment Dieu,
lui-même fait tout contribuer à leur bien,
puisqu’ils sont appelés selon le dessein de son amour.
    Ceux que, d’avance, il connaissait,
il les a aussi destinés d’avance
à être configurés à l’image de son Fils,
pour que ce Fils
soit le premier-né d’une multitude de frères.
    Ceux qu’il avait destinés d’avance,
il les a aussi appelés ;
ceux qu’il a appelés,
il en a fait des justes ;
et ceux qu’il a rendus justes,
il leur a donné sa gloire.

    – Parole du Seigneur.

ALLELUIA

ÉVANGILE

« Il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ » (Mt 13, 44-52)

Alléluia. Alléluia.
Tu es béni, Père,
Seigneur du ciel et de la terre,
tu as révélé aux tout-petits
les mystères du Royaume !
Alléluia. (cf. Mt 11, 25)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à la foule ces paraboles :
    « Le royaume des Cieux est comparable
à un trésor caché dans un champ ;
l’homme qui l’a découvert le cache de nouveau.
Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède,
et il achète ce champ.

    Ou encore :
Le royaume des Cieux est comparable
à un négociant qui recherche des perles fines.
    Ayant trouvé une perle de grande valeur,
il va vendre tout ce qu’il possède,
et il achète la perle.

    Le royaume des Cieux est encore comparable
à un filet que l’on jette dans la mer,
et qui ramène toutes sortes de poissons.
    Quand il est plein, on le tire sur le rivage,
on s’assied,
on ramasse dans des paniers ce qui est bon,
et on rejette ce qui ne vaut rien.
    Ainsi en sera-t-il à la fin du monde :
les anges sortiront pour séparer les méchants du milieu des justes
    et les jetteront dans la fournaise :
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

    « Avez-vous compris tout cela ? »
Ils lui répondent : « Oui ».
    Jésus ajouta :
« C’est pourquoi tout scribe
devenu disciple du royaume des Cieux
est comparable à un maître de maison
qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

MEDITATION

PRIÈRE

La Prière de Salomon « Dieu de mes pères et Seigneur de Miséricorde, donne-moi la Sagesse » :

« Dieu de mes pères et Seigneur de Miséricorde, par ta Parole Tu fis l’univers, Tu formas l’homme par ta Sagesse pour qu’il soit maître de Tes créatures, qu’il gouverne le monde avec justice et sainteté, qu’il rende, avec droiture, ses jugements. Donne-moi la Sagesse, assise auprès de Toi ; ne me retranche pas du nombre de Tes enfants : je suis Ton serviteur, le fils de Ta servante, un homme frêle et qui dure peu, trop faible pour comprendre les préceptes et les lois. Le plus accompli des enfants des hommes, s’il lui manque la Sagesse que Tu donnes, sera compté pour rien. Tu m’as choisi pour régner sur Ton peuple, pour gouverner Tes fils et Tes filles ; Tu m’as ordonné de bâtir un temple sur Ta montagne sainte, un autel dans la ville où Tu demeures, imitation de la demeure sainte que Tu fondas dès l’origine. Or la Sagesse est avec Toi, elle qui sait Tes œuvres ; elle était là quand Tu fis l’univers ; elle connaît ce qui plaît à Tes yeux, ce qui est conforme à Tes décrets. Des cieux très saints, daigne l’envoyer, fais-la descendre du trône de ta Gloire. Qu’elle travaille à mes côtés et m’apprenne ce qui Te plaît. Car elle sait tout, comprend tout, guidera mes actes avec prudence, me gardera par sa gloire. Alors mes œuvres Te seront agréables, je jugerai Ton peuple avec justice, et serai digne du trône de mon père. Quel homme peut découvrir les Intentions de Dieu ? Qui peut comprendre les Volontés du Seigneur ? Les réflexions des mortels sont incertaines, et nos pensées, instables ; car un corps périssable appesantit notre âme, et cette enveloppe d’argile alourdit notre esprit aux mille pensées. Nous avons peine à nous représenter ce qui est sur terre, et nous trouvons avec effort ce qui est à notre portée ; ce qui est dans les cieux, qui donc l’a découvert ? Et qui aurait connu ta Volonté, si Tu n’avais pas donné la Sagesse et envoyé d’en haut ton Esprit Saint ? C’est ainsi que les sentiers des habitants de la terre sont devenus droits ; c’est ainsi que les hommes ont appris ce qui Te plaît et, par la Sagesse, ont été sauvés. Ainsi soit-il. »

Roi Salomon (970-931 avant Jésus-Christ) – Le Livre de la Sagesse, Chapitre 9, versets 1-18

JÉSUS PARLE EN PARABOLES

CHANT FINAL

BRICOLAGE

Réaliser un jeux de carte des familles sur les Paraboles